Chrétien évangélique
Bonjour et bienvenu sur le forum . Nous sommes des chrétiens évangéliques et sur ce forum, nous ne parlons que de la Bible , de votre conversion, votre témoignage et de ce que l'on apprend de la Bible. Pas de métaphysique ni de débats scientifiques et aucune confrontations inutiles ne sont acceptés sur ce forum .


Forum ouvert au dialogue chrétien avec tous ceux qui veulent apprendre à connaître Jésus comme leur sauveur , mais n'est en aucun temps un forum métaphysique ou débat scientifique..
 
AccueilRechercherÉvènementsS'enregistrerConnexionFAQ
Derniers sujets
» Où va le monde?
Hier à 19:03 par Admin

» Quelle liberté?
Jeu 18 Oct - 18:58 par Admin

» L'amour de l'argent
Mer 17 Oct - 19:35 par Admin

» L'idole
Mar 16 Oct - 19:13 par Admin

» Continuez comme ça !
Lun 15 Oct - 21:08 par Admin

» Je veux mourir (3) Job
Dim 14 Oct - 20:49 par Admin

» Plonger nos regards dans la Parole
Dim 14 Oct - 19:58 par Admin

» Être chrétien
Sam 13 Oct - 18:41 par Admin

» J'ai invoqué le nom de Jésus
Ven 12 Oct - 20:22 par Admin


Partagez | 
 

 Faire du surplace

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Masculin

MessageSujet: Faire du surplace   Mer 18 Juil - 19:44

Tous ceux qui espèrent en toi ne seront point confondus. Psaume 25.3

L’ordre militaire «Surplace, marche» signifie qu’il faut marcher sur place sans avancer. Il s’agit d’une pause active en mouvement avant tout en restant mentalement prêt à recevoir l’ordre suivant, en l’attendant avec expectative.

En langage courant, le terme faire du surplace en est venu à désigner «bouger sans progresser, sans aller nulle part, attendre sans faire grand-chose». Il véhicule le sentiment d’une attente oisive et sans but.

Par contraste, attendre dans la Bible signifie souvent «attendre avec empressement, espoir et dans l’expectative». Devant de grandes difficultés, le psalmiste a écrit: «Mon Dieu, en toi j’ai mis ma confiance , que je ne sois pas confus, que mes ennemis ne triomphent pas de moi. Non, aucun de ceux qui s’attendent à toi ne sera confus» (Ps 25.2-3; Darby).

Il est rare que nous ayons le choix de ce qui se fait attendre - un diagnostic médical, le résultat d’un entretien d’embauche, le retour d’un être cher -, mais nous pouvons décider de la façon dont nous attendons. Au lieu de céder à la peur ou à l’apathie, nous pouvons continuer de «marcher sur place» à rechercher activement chaque jour la force et la direction de Dieu.

«Éternel ! fais-moi connaître tes voies, enseigne-moi tes sentiers. Conduis-moi dans ta vérité, et instruis-moi; car tu es le Dieu de mon salut, tu es toujours mon espérance» (v.4,5). — David Mccasland

S’attendre à Dieu revient à se fier résolument à lui.
Revenir en haut Aller en bas
 
Faire du surplace
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouh la ça va faire mal (ou pas)
» quoi faire avec des poivrons ?
» [6eme] faire corriger la syntaxe dans les rédactions.
» peut-on m'interdire de faire acheter un cahier de grammaire?
» Le stress peut faire vomir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chrétien évangélique :: Texte journalier-
Sauter vers: